img
HAÏTI

Les trois religieuses à Plassac en Haïti continuent leur travail pastoral dans l’éducation, la santé et le développement, cherchant à rompre le cercle de pauvreté en créant, avec des aides extérieures, des sources de travail.
Nous, Sœurs de la Divine Providence de Ribeauvillé, n’avons pas de soeurs disponibles à envoyer en Haïti, mais soutenons la communauté inter-congrégations par une participation économique régulière et par la prière. Pour signifier les liens qui nous unissent et le soutien que nous voulons apporter, des initiatives ont été prises. Sr Danièle Meyer, accompagnée de deux jeunes sensibilisés au projet, s’est rendue dans nos communautés de sœurs aînées. A travers un diaporama réalisé par ces jeunes, nos sœurs ont pu découvrir la mission de la communauté. Un chapelet missionnaire fabriqué par des personnes de Haïti leur a été confié pour que,
chaque jour, l’une d’entre elles prenne ce chapelet et prie pour
la Communauté.
Ce chapelet circulera de personne à personne, tout au long de
l’année, pour que cette mission au service de nos frères haïtiens
porte des fruits.


img

img

CÔTE D’IVOIRE

img

Dans sa circulaire, Sr. Joseph Marie, Supérieure Générale de la Congrégation des Sœurs de la Providence de Portieux, écrit :
« Pour renforcer les liens entre les Filles de Jean Martin Moye, une Sœur malgache de la Congrégation des Sœurs de la Providence de Saint Jean de Bassel va rejoindre la communauté Transua en Côte d’Ivoire. »
(Circulaire no 11)

Le 22 mai 2015, les Sœurs de la Providence de Portieux en Côte d’Ivoire ont eu la joie d’accueillir Sœur Paul Xavier (Saint Jean de Bassel) et deux jeunes Sœurs (Portieux) : Marie-Basile et Marie-Benoit qui sont venues du CFM (Centre de Formation Missionnaire).
La communauté intercongrégations et internationale est née ā Transua en Côte d’Ivoire, dans laquelle toutes les Sœurs de la Providence vivent ‘’avec nos frères et nos sœurs ivoiriens en leur partageant tout ce qu’elles sont et leur foi en Jésus Christ’’ (ibid)

(de gauche à droite : Sr.M. Benoit – Sr. Lucie – Sr. Paul Xavier – Sr. Maria – Sr. M. Basile).

 

Vivre et travailler avec une sœur d’une autre congrégation favorisent l’ouverture. La présence de Sr Francine Heinis de Ribeauvillé dans la communauté rue de la Pompe à Paris, le confirme : implication dans les réunions communautaires, partage des lettres, des revues de nos congrégations. Au moment de retourner en Alsace, elle a invité la communauté de Passy à venir dans l’Est. Aussi, du 13 au18.06.15, nous avons répondu à son invitation et avons logé à Issenheim. Nous étions heureuses de découvrir les lieux et de faire connaissance avec les sœurs. Et pour tout vous dire, c’était le temps des cerises… Hum !
Merci sœur Francine et merci à vous toutes, sœurs de Ribeauvillé, pour votre accueil chaleureux. Se rencontrer stimule et apporte un nouvel élan.

Sr Marie-René KARRER 

 

IMG

« Sur les pas des fondateurs »


Nous étions 6 religieuses africaines (Congo-Brazzaville, Centre-Afrique, Togo) à avoir séjourné en Alsace pendant      cet été, dans l’objectif de marcher sur les « pas de notre fondateur » Louis Kremp. Nous avons été amenées à nous rendre à Portieux et à St. Jean de Bassel. L’accueil y fut des plus chaleureux. A Portieux, le souvenir de Marguerite Lecomte est bien présent à la chapelle. A Portieux tout comme à St. Jean de Bassel, nous avons visité les musées. Y sont conservés des objets appartenant à Jean Martin Möye, des photos de différents lieux de son passage ainsi que des panneaux représentant les implantations actuelles et les autres Congrégations de la Providence. A Portieux, nous avons été marquées par la présence des Sœurs vietnamiennes et cambodgiennes. Car elles se préparent à être envoyées en mission dans d’autres pays en apprenant le français. Elles sont nombreuses au Vietnam, au Cambodge et en Chine. Ce qui fut une découverte pour nous. Nous avons été émerveillées devant les grands couvents, très différents du nôtre. A travers l’histoire de l’une et de l’autre congrégation, tout comme dans la nôtre, nous découvrons une constante : toutes, nous avons foi en Dieu Providence en qui nous nous abandonnons. C’est Lui seul qui nous envoie sur les routes non tracées pour porter la « Bonne Nouvelle » au-delà des frontières.

Soeur Sandrine BOTSOULA

Du 5 au 7 octobre 2015, Sœur Odile KIRSTETTER de
St Jean de Bassel a animé une retraite de trois jours à la maison St Jean de Portieux. Une trentaine de sœurs et laïcs résidents ont réfléchi sur la lettre que le Pape François a publiée à l’occasion de l’année de la vie consacrée. Un temps d’échanges vivifiants avec les sœurs de Portieux. Ambiance simple et fraternelle.

Après leur Chapitre Général au cours duquel Sœur Marthe Dachet a été réélue comme Supérieure générale, les sœurs de Champion (Equateur et Colombie, Afrique, Europe) se sont retrouvées à la Maison-Mère de St Jean de Bassel.
Ce fut l’occasion pour elles d’aller sur les pas de
Jean-Martin Moyë. Belle ambiance : diversité des langues ! Joie de connaître les lieux des origines et ceux des premières sœurs.

Cinq fois dans l’année, les Sœurs responsables de communautés de Sœurs aînées se rencontrent 
(3 de Ribeauvillé et 4 de St Jean de Bassel)  pour un échange etun partage des joies et des difficultés de leurresponsabilité.

Sœur Marie-Claude HUSS

 


          
                               Copyright© - Todos os direitos reservados – Irmãs da Providência de Gap